Le manifeste du Guerrier de la Lumière

Publié le par logo

Toi qui va lire cet écrit sache que derrière les mots se cachent des pensées et des concepts. Il faut parfois faire un effort pour les comprendre et les interpréter. Il ne faut en tout cas jamais renoncer et se laisser dominer par une réaction irréfléchie et disproportionnée. Devenir un guerrier de la lumière demande de la patience et de la persévérance. C'est un combat quotidien, c'est la lutte d'une vie, c'est un travail sans fin, un labeur perpétuel.

 

L'auteur de ces lignes ne fait partie d'aucune secte. Il n'est pas non plus gouverné par le souci de devenir un jedaï des temps modernes (éventuellement maitre Yoda, vu qu'il existe une réelle ressemblance physique! ). Il veut modestement revendiquer un combat et défendre une revendication. Ce qui suit le résume, le décrit et l'explique. Il s'agit d'une pensée en mouvement, rien n'est figé ... ce qui suit sera donc complété, modifié au fil du temps. L'esprit est en perpétuelle évolution. La force principale du guerrier de la lumière est dans l'esprit.

 

 

Le guerrier de la lumière fait des choses hors du commun qui sont pourtant à la portée de tout un chacun. Il est capable de s'émerveiller pour un sourire ou un paysage. D'éprouver un plaisir immense à la lecture d'une phrases ou d'un livre entier. Il fait de chaque instant un moment de découverte, d'apprentissage, d'émerveillement. Il apprend l'humanité un peu plus chaque jour, car tout cela est humain, proprement humain. Le guerrier de la lumière se permet ce genre de choses car il doit montrer le chemin en éveillant l'esprit d'autrui. Il le peut et il le doit.

 

Un guerrier de la lumière ne passe pas ses jours à tenter de jouer un rôle choisi par les autres, pour lui. Il trace son chemin sans se préocuper des gens qu'il croise et qui essayent de l'influencer pour lui faire perdre sa force et ses convictions. Car il dérange, bouscule, provoque sur son passage. Les mots qu'il  prononce sont parfois comme des aiguilles. Non pour blesser, mais pour éveiller, réveiller.

 

Les guerriers de la lumière sont des êtres humains, mortels parmi les mortels. C'est parce qu'ils doutent, qu'ils se trompent, qu'ils s'interrogent qu'ils sont des guerriers de la lumière. Car le sage n'est pas celui qui fournit les réponses pour satisfaire et contenter ceux qui doutent, il est celui qui pose les bonnes questions. IL réside plus de force dans une question que de pouvoirs dans une réponse. 

 

Le guerrier de la lumière ne craind pas de paraître fou, car la vraie folie n'est pas là ou on croit la voire. Il lutte contre les ravages du paraître et de l'avoir de tout son être. Car il sait que se sont de dangereux supplétifs au vide existentiel de l'être humain. Dangeureux car ils sont comme une drogue insidieuse qui s'infiltre tout au long de la vie par tous les moyens possibles. Dangeureux car il existe des dealers qui ont pignon sur rue, qui innondent les ondes de messages séduisants. Mais cette séduction c'est l'appel d'une mort de l'esprit. C'est la mort lente mais étudiée pour tuer toute réaction critique, toute pensée de liberté... Ces artifices si savants et étudiés qu'ils soient ne trompent pas un guerrier de la lumière. Les forces sont disproportionnées mais il ne renonce pas à lutter, car  la lutte est la seule réponse courageuse face à l'adversité.

 

Le guerrier de la lumière sait qu'il n'existe pas de "meilleur ou de pire" de "bon et de méchant", de "nul ou de savant". Il sait que réside en chacun de nous une énergie, une force qu'il convient de découvrir, d'adopter et d'apprivoiser. Il sait que cette force, ce potentiel parfois en sommeil doit bénéficier au monde, à l'humanité. C'est pour cela qu'il doit essayer de faire émerger ce qui n'est pas révélé. Pour qu'ensuite cette force puisse être consacrée aux autres, et ainsi participer à la progression du monde. Le guerrier agit comme un guide pour ouvrir la route et empêcher que d'autres mettent des barrières sur le chemin de la révélation. Nul n'a en effet le droit de cacher les raccourcis ou de briser les ponts.

 

Un guerrier de la lumière se rappelle en permanence ces paroles : "Bien que je sois passé par tout ce par quoi je suis passé, je ne regrette pas les problèmes dans lesquels je me suis engagé, parce que ce sont eux qui m'ont mené là ou je voulais arriver. Maintenant à l'approche de la mort, tout ce que je possède est cette épée, et je la remets à celui qui désire vivre son pélerinage. J'emporte avec moi les marques et les cicatrices des combats, elles sont les témoignages de ce que j'ai vécu et les récompenses de ce que j'ai conquis."

 

Le guerrier de la lumière est conscient de ses défauts, il cherche à les connaitre non pour les regretter et essayer de s'en faire excuser mais pour mieux comprendre ses atouts et ses faiblesses. Il doit savoir sur quoi il peut compter pour combattre. Il doit être conscient de sa propre force.

 

Le guerrier de la lumière ne souille jamais son coeur du sentiment de haine. Car ce sentiment détruit tout. La haine appelle la haine. La rancune nourrit la haine. Le guerrier de la lumière repousse la rancune et la haine. Cela lui demande beaucoup d'efforts et de renoncement, mais il ne peut en être qu'ainsi.

 

La force du guerrier de la lumière est comparable à celle de l'eau. Comme l'élément liquide il peut se glisser entre les obstacles rencontrés sur sa route plutôt que de les affronter. Jamais un marteau ne peut briser la force de l'eau, ni un couteau la blesser. L'eau de la rivière s'adapte au terrain comme le guerrier peut le faire dans la vie.

 

Plutôt que de construire des murs, le guerrier de la lumière s'efforce de bâtir des ponts. Cela demande plus d'efforts. Cela demande plus de réflexion. Un pont est un outil. Un mur est un obstacle. Nombreux sont ceux à vouloir s'enfermer derrière quatre murs. Peu sont ceux à vouloir les détruire. S'ouvrir aux autres est plus difficile que de s'interdire.


http://membres.lycos.fr/ramsessworld/page6A.htm

Publié dans Vision alternative

Commenter cet article

Gré 09/04/2008 03:36

Bonjour, je ne sais pas si ces textes sont tirés de ce livre (lu il y a quelques temps) mais cela ressemble au livre de Paulo Coelho (Le manuel du guerrier de la lumière).Bravo pour ton site, a+.

logo 10/04/2008 11:14


Bonjour Gré,

cela ressemble effectivement beaucoup au manuel du guerrier de la lumière et c'est d'ailleurs pour cela que je n'ai pas hésité à diffuser cet article (trouvé sur un autre site internet) car son
message me semble très important par les temps qui courent...

Après, est ce un simple copiage ? il me semble, et je souhaite, que non. car le but n'est pas de plagier...
Mais de diffuser cette philosophie...

Cordialement

logo