Gestion de la recherche

N'importe qui peut lancer une recherche. Il suffit de construire bien précis sur les expériences à mener et 

Par contre son financement, sa prise en compte en temps qu'heure de travail privé et/ou public, seront soumis à appel de capital comme un projet d'entreprise pour le privé, et autrement soumis à des pairs ayant des compétences dans le domaine de la recherche lancée, pour l'aspect public.

 

En fait dans tous les cas il y aura étude au préalable de ces pairs dont l'analyse sera ajoutée au dossier de demande de financement privé. Ce comité décidera si oui ou non il pense qu'il faut financer cette recherche car elle a un intérêt pour la communauté dans sa grande majorité ( à définir ). (Nota : il peut aussi reporter la candidature en demandant plus de précisions sur les recherches à mener jusqu'au point de pouvoir définir un budget global pour le projet. Ce budget sera mentionné à l'appel à contribution privé afin que les investisseurs privés se rendent compte du minima pour lancer la recherche. Un autre budget peut être présenté sur cet appel : celui de la personne qui propose la recherche. 

Un autre rôle du comité des pairs est de d'estimer l'intérêt public, en rapport avec la qualité prix (faisabilité / risque d'échec / prix ) de la demande. En ce sens ils estimeront le pourcentage de la population concerné qu'ils ajouteront à un pourcentage de réussite et un autre d'intérêt. Ces trois pourcentages seront ensuite divisé par trois et multiplié par le budget estimé par le comité. Ce sera ce budget qui sera réellement alloué. De plus, si jamais le budget est financé en grande partie par le privé et qu'on y ajoute la part publique et que cela dépasse le budget prévu par le comité, en ce cas, la part publique diminue d'autant. Ce qui fait que le public peut se retrouver à ne rien avoir à débourser. Néanmoins, cet argent restera déblocable sur simple demande et présentation de résultats ( par forcément finaux ) qui seront publiés au fur et à mesure de l'avancé des recherches mais aussi de ses demandes d'investissement. Car ensuite, il devra suivre le même process que celui du départ, avec la présentation de l'avancé en plus, pour faire de nouvelles demandes d'investissement.

 

Pour info, les experts missionnés publiquement selon leurs compétences dans le domaine de recherche mentionné pour la recherche donnée, auront aussi un droit de veto sur le financement du projet. Si les 2/3 le posent, le projet ne sera pas financé publiquement. 

 

De plus, chaque année sera prévu un plan général de recherche qui pourra donner des bonus aux valeureux chercheurs. Ce plan indiquera les recherches que veulent les citoyens. De ce fait, une sorte de prime pourra apparaitre à la fin de la recherche.

 

To be continued...