Les ricains et nous

Publié le par logo

PARIS (Reuters) - Un tiers des Américains seulement connaissent Jacques Chirac mais leur jugement sur la France, en dépit de quelques clichés, n'est pas si négatif, selon un sondage effectué pour Le Figaro magazine à paraître samedi.

Paris, cependant, fait toujours rêver (26%) les Américains pour qui les Français restent les rois du vin (19%) et de la gastronomie (15%).

Cette enquête TNS Sofres souligne surtout le clivage entre républicains et démocrates outre-Atlantique.

D'un côté, la France est jugée arrogante, sur le déclin, et dans une moindre mesure antisémite. De l'autre, elle reste le pays de la liberté et des droits de l'homme.

Les personnes interrogées décrivent un pays arrogant (29%), ouvert (28%), démocrate et compétitif (15%), lâche (12%), courageux (10%), intolérant (9%) et amoral (7%).

Les critiques sont plus vives chez les républicains, qui considèrent le peuple français antiaméricain (67%) antisémite et étatique (48%), arrogant (33%) et peu ouvert (17%).

Pour 51% des Américains, les relations entre la France et les Etats-Unis se sont dégradées au cours des dernières années. Seuls 36% croient à une amélioration à l'avenir.

Il y a consensus (69%) pour considérer la France comme un pays de liberté où l'on peut pratiquer librement sa religion et comme la patrie des droits de l'homme (63%).

Autre clé de ce sondage : les dirigeants français ne sont pas totalement des inconnus.

Le président Jacques Chirac est cité spontanément par un tiers des électeurs américains (34%), un quart (26%) ayant une bonne opinion de lui.

Le Premier ministre, Dominique de Villepin, a également conquis des galons de notoriété. Il est cité par 13% des sondés.

free.fr

Commenter cet article