Les taux des impôts locaux ont augmenté de 3,1% en 2005

Publié le par AlterMan

Photo
agrandir la photo
 

PARIS (AFP) - Les taux des impôts locaux ont augmenté de 3,1% en moyenne en 2005, toutes taxes et collectivités confondues, contre 1,2% l'année précédente, selon la note de conjoncture sur les finances locales de Dexia Crédit local, rendue publique mercredi.

Le produit voté par les collectivités locales au titre des quatre taxes directes - habitation, foncier bâti et foncier non bâti, taxe professionnelle - a été en 2005 de plus de 57 milliards d'euros, en augmentation de 6,6% par rapport à 2004, compte tenu de l'augmentation conjuguée des bases et des taux d'imposition.

 

Pour les contribuables, et à situation inchangée entre 2004 et 2005, la hausse moyenne de la taxe d'habitation s'établit à 3,6% en 2005, dont 1,8% pour l'assiette et 1,8% pour les taux, contre 2,7% en 2004, selon Dexia.

 

La taxe foncière sur les propriétés bâties progresse de 5% en moyenne (1,8% pour l'assiette, 3,2% pour les taux), contre 2,6% l'année précédente.

 

En tout, les ménages seront mis à contribution pour près de 2 milliards d'euros supplémentaires, dont 0,7 md EUR pour la taxe d'habitation et 1,2 md EUR pour le foncier bâti.

 

L'évolution des taux des quatre taxes locales est toutefois très contrastée selon le niveau de collectivités.

 

La progression a été très modérée, de l'ordre de 1%, pour ce qui concerne les communes et les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). Dans les départements, elle a atteint 4,3%. Ce sont les taux régionaux qui ont de loin le plus progressé, avec 21% d'augmentation en 2005, après plusieurs années de quasi-stabilité de la pression fiscale.

 

Parallèlement, l'année 2005 a été à nouveau marquée par une progression élevée de l'investissement local, qui devrait atteindre 45,4 milliards d'euros au total. Après l'important effort d'investissement réalisée par les collectivités en 2003 (+7,2%) et 2004 (+9,7%), la hausse devrait s'établir à 6,3% cette année, selon Dexia.

 

Enfin, le recours à l'endettement des collectivités locales, pour accompagner ce mouvement, reste parfaitement maîtrisé, même si on enregistre une légère augmentation d'un peu plus de 2 milliards d'euros. L'encours de la dette des collectivités locales devrait s'établir à 106 mds EUR à la fin 2005, soit 6,3% du PIB.

http://fr.news.yahoo.com/050914/202/4l1ia.html

Le produit voté par les collectivités locales au titre des quatre taxes directes - habitation, foncier bâti et foncier non bâti, taxe professionnelle - a été en 2005 de plus de 57 milliards d'euros, en augmentation de 6,6% par rapport à 2004, compte tenu de l'augmentation conjuguée des bases et des taux d'imposition. Pour les contribuables, et à situation inchangée entre 2004 et 2005, la hausse moyenne de la taxe d'habitation s'établit à 3,6% en 2005, dont 1,8% pour l'assiette et 1,8% pour les taux, contre 2,7% en 2004, selon Dexia. La taxe foncière sur les propriétés bâties progresse de 5% en moyenne (1,8% pour l'assiette, 3,2% pour les taux), contre 2,6% l'année précédente. En tout, les ménages seront mis à contribution pour près de 2 milliards d'euros supplémentaires, dont 0,7 md EUR pour la taxe d'habitation et 1,2 md EUR pour le foncier bâti. L'évolution des taux des quatre taxes locales est toutefois très contrastée selon le niveau de collectivités. La progression a été très modérée, de l'ordre de 1%, pour ce qui concerne les communes et les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). Dans les départements, elle a atteint 4,3%. Ce sont les taux régionaux qui ont de loin le plus progressé, avec 21% d'augmentation en 2005, après plusieurs années de quasi-stabilité de la pression fiscale. Parallèlement, l'année 2005 a été à nouveau marquée par une progression élevée de l'investissement local, qui devrait atteindre 45,4 milliards d'euros au total. Après l'important effort d'investissement réalisée par les collectivités en 2003 (+7,2%) et 2004 (+9,7%), la hausse devrait s'établir à 6,3% cette année, selon Dexia.

Commenter cet article