LA PREMIÈRE FLUORATION

Publié le par logo

Bon allez je ne m'étais pas encore attaqué au fluor...

ce qui suit n'est qu'un pan d'un dossier (énorme) sur le sujet  disponible ici : http://presselibreinternationale.com/fluor/index.html

Je vous conseille de lire le dossier dans son intégralité, mais attention, ayez le coeur bien accroché...

Pourquoi ais je choisi cet article en particulier du dossier?

tout simplement car il met en avant la capacité du fluor à réduire la volonté des gens...

mais lisez le reste, c'est encore plus inquiétant que le tronçon d'histoire mis en avant ci dessous...

Terrorisant même...
-------------------------


LA PREMIÈRE FLUORATION

La PREMIÈRE FLUORATION de l’eau de consommation fut dans les CAMPS DE CONCENTRATION ALLEMANDS NAZIS du 3e Reich.

Des doses répétées de quantités infinitésimales de fluor provoquent chez les individus une réduction de son pouvoir à résister à la domination, narcosisant une certaine région du cerveau. Le fluor produit une lobotomie légère favorisant la soumission à ceux qui désire les contrôler. Nous voyons à présent un peuple américain docile pourtant inondé de scandales, de fraudes, de mensonges, supportant des injustices sociales, voyant leurs libertés de plus en plus brimées et subissant des contrôles innombrables de toute sorte.

«Nous sommes des moutons. Nous attendons de voir où va le troupeau, et ensuite, nous le suivons» a écrit Mark Twain.

«Dites une fausseté suffisamment fort et suffisamment longtemps et les gens vont la croire» disait Adolph Hitler.

  La première occurence de l'action du fluor sur la pensée (mind) et son potentiel à modifier comportement de l'Homme était au début du siècle dernier (Encyclopedia of Pure 'Materia Medica', vol. ix, p. 333. "Fluoricum Acidum").

LA GESTAPO
La Gestapo avait peu de soucis de l’état de la dentition des enfants… leurs scientistes avaient trouvé que le fluor pouvait rendre stérile et qu’il générait une calme soumission. Ce sont des faits troublants qui sont révélés dans le livre de Joseph Borkin, The Crime and Punishment of I.G. Farben.

Juste après la fin de la Seconde guerre mondiale, le gouvernement américain envoya en Allemagne le chercheur en chimie, biochimie, physiologie et pathologie, Charles Eliot Perkins, pour prendre en charge l’énorme usine chimique Farben (principalement développée par des capitaux américains).

En 1930, Hitler et ses nazis visualisaient la domination mondiale et le contrôle de la planète par la philosophie nazie. Le grand plan était de contrôler les populations envahies via la médication massive des approvisionnements en eau potable. Leurs savants chimistes les avaient assurés d’une docilité des masses par la fluoration, utilisant le fluorure de sodium, en plus d’un taux élevé d’infertilité chez les femmes.Dans une lettre datée du 2 octobre 1954, Perkins écrit, à la Lee Foundation for Nutritional Research, qu’un chimiste allemand pro-nazi lui révéla que l’état-major allemand avait approuvé un plan de contrôle des populations. Ce plan consistait à médicamenter les sources d’eau potable, principalement avec du fluorure de sodium. Le fluor était considéré comme une arme de guerre.

Voici une lettre surprenante de Oliver Kenneth Goff, jeune membre du Parti communistede et de la Young Communist League (mai 1936 à October 1939). [ DOCUMENT HTMLM, anglais ]

L’idée de fluoration en Angleterre fut apportée de Russie par Kreminoff. C’est lors de la campagne nazie en Pologne que les allemands échangèrent leurs découvertes scientifiques avec les Russes. Et Hitler et Staline ont affirmé vouloir détruire l’Amérique «from within». La fluoration des camps de prisonniers en Russie fut utilisée et reconnue comme tranquillisante.

 

La compagnie de produits chimiques I.G. Farben (Interssen Gemeinschaft), basée à Francfort, était alors au premier plan (et ne fut jamais attaquée par les bombardements américains durant la guerre à cause des nombreux investisseurs puissants américains). [Le Tribunal de Nuremberg mit en évidence la culpabilité 24 responsables I.G. Farben (aucun des américains sur le Conseil d’administration ne furent poursuivis en justice) pour divers crimes commis durant les années de guerre, et scinda la société en trois entités distinctes : BASF, BAYER et HOECHST. Les responsables d'I.G. Farben de l'époque furent libérés par le Ministre des Affaires Étrangères des USA et partenaire commercial, Nelson Rockefeller, et leurs homologues, anciens membres du parti Nazi, qui financèrent à partir de 1959 le jeune Helmut Kohl.]

La raison derrière la fluoration de l’eau de consommation n’est absolument pas celle de la carie dentaire, car d’autres mesures d’application plus précises et efficaces existent et à des coûts énormément inférieurs.

Perkins, celui qui prit contrôle de l’usine en Allemagne après la guerre, écrivit en 1954 : «La vraie raison derrière la fluoration n’est pas son bénéfice sur la santé dentaire des enfants… Le vrai but derrière la fluoration est de réduire la résistance des individus à la domination, au contrôle et à leur perte de liberté». Il dit que l’ajout de fluorure de sodium dans l’eau de consommation engourdit le cerveau, rendant les gens plus facilement manipulables… «toutes personnes buvant de l’eau fluorée pendant une année ou plus ne sera plus jamais la même personne, mentalement et physiquement».

SECOUEZ-VOUS !  
L'apathie de la masse somnolente dont vous souffrez provient en grande partie du fluor
qu’on vous force à ingurgiter.
INFORMEZ les GENS AUTOUR DE VOUS.
  I.G. Farben a signé des cartels avec:
  • Imperial Chemical Industries (ICI)
  • Borden
  • Carnation
  • General Mill
  • M.W. Kellogg Co
  • Nestlé

I. G. Farben est actionnaire principal ou possède des intérêts financiers de:

  • Owl Drug
  • Parke-Davis
  • Bayer and Co.
  • Whitehall Laboratories
  • Chef-Boy-Ar-Dee Foods
  • Bristol Meyers
  • Squibb and Sons
  • Proctor and Gamble

et la liste est encore longue...

.


In a letter abstracted from Fluoridation and Lawlessness (published by the Committee for Mental Health and National Security) to the Lee Foundation for Nutritional Research, Milwaukee, Wisconsin, on 2nd October 1954, a Charles Eliot Perkins, scientist and author of Washington, DC, and, one must assume, the same Charles Eliot Perkins of the "Dickenson Statement" to the Victorian Parliament, said this (and the words of the last two lines of the second paragraph cannot be overemphasised): "We are told by the fanatical ideologists who are advocating the fluoridation of the water supplies in this country that their purpose is to reduce the incidence of tooth decay in children, and it is the plausibility of this excuse, plus the gullibility of the public and the cupidity of public officials that is responsible for the present spread of artificial water fluoridation in this country.

"However - and I want to make this very definite and positive - the real reason behind water fluoridation not to benefit children's teeth. If this were the real reason, there are many ways in which it could be done which are much easier, cheaper and far more effective. The real purpose behind water fluoridation is to reduce the resistance of the masses to domination and control and loss of liberty ...


<logo-http://presselibreinternationale.com/fluor/index.html>

Commenter cet article