Du fumier de vache pour l'électricité

Publié le par logo

mercredi 1 novembre 2006, 14h08
 

MONTPELIER, Vermont (AP) - Depuis une semaine, les 760 élèves d'une petite faculté du Vermont (nord-est des Etats-Unis) sont éclairés par du fumier. Car désormais, l'établissement se fournit partiellement en électricité produite par du gaz de méthane.

La faculté Green Mountain, à Montpelier, va débourser 48.000 dollars (37.745 euros) supplémentaires sur sa facture d'électricité d'un montant de 250.000 dollars (196.600 euros) pour avoir le privilège de réduire sa dépendance à l'égard d'une énergie non-renouvelable et polluante.

"C'est parfaitement approprié", puisque "nous sommes une faculté écologique", souligne le président de l'établissement, John Brennan. Et de préciser: "nous sommes spécialisés dans les mesures écologiques et l'énergie renouvelable".

Une exploitation de Bridport, à 56km au nord du campus, abrite le premier générateur de "cow power" de la Central Vermont Public Service Corporation (CVPS). La compagnie, qui exploite et fournit le courant, permet à ses clients d'acquérir 25%, 50%, voire la totalité de leur électricité grâce à ce programme.

Et c'est un véritable succès: l'exploitation a déjà installé un second générateur. La CVPS, qui a déjà plus de 3.500 clients, a accordé des subventions à quatre autres fermes pour les aider à financer les générateurs. "Nous prévoyons d'avoir d'ici fin 2010 douze exploitations et entre 7.500 et 10.000 clients" dans le programme, explique le porte-parole de la compagnie, Steve Costello.

La ferme de Bridport possède environ 1.000 vaches de la race Holstein et 500 jeunes têtes de bétail dans des granges high-tech. Là, des racloirs repoussent leur fumier à travers des grilles sur un tapis roulant. Ce dernier les transporte ensuite vers un extracteur de méthane. Le gaz est alors conduit vers deux générateurs. Et le courant ainsi produit est envoyé dans des transformateurs et sur le réseau. A destination des clients. AP

ir/v354/st

<logo-http://fr.news.yahoo.com/01112006/5/du-fumier-de-vache-pour-l-electricite.html>

Publié dans Sciences de l'Energie

Commenter cet article