Nanotechnologie : manisfestation contre l'ouverture de Minatec

Publié le par AlterMan

http://www.onnouscachetout.com/accueil.php
----------------

Grenoble, zone interdite, inauguration policière

Le 2 juin 2006, à Grenoble le « techno-gratin » international a inauguré Minatec, premier centre européen pour les nanotechnologies, dans une ville en état d'urgence. Les nécrotechnologies montrent leur vrai visage...

Ce qui s'est passé hier dans la rue, ce qui s'y est passé ce matin, est bel et bien une inauguration : celle du nanomonde sécuritaire où toute protestation est proscrite ; en témoigne également le bouclage du quartier autour de Minatec.

Le stationnement était interdit dès le 1er juin 21 heures, dans un périmètre de sécurité à proximité de Minatec. Le 2 juin, de 7h à 16h, la circulation a été interdite à tous véhicules à moteur, vélos et piétons. Pour accéder à leur domicile, les riverains ont dû présenter un justificatif de domicile. Des mesures dignes d'un couvre-feu.

Jeudi 1er juin, la manifestation contre Minatec et son monde à laquelle appelait l'Opposition Grenobloise aux Nécrotechnologies (OGN), a été violemment dispersée par les forces de l'ordre, plusieurs personnes ont été interpellées et une manifestante a été grièvement blessée au visage par un tir de flashball, alors qu'elle s'éloignait à vélo.

Vendredi 2 juin, Grenoble était en état de siège : de 8h à 11h30, la police a encerclé La Bifurk, collectif d'associations sportives et culturelles, lieu d'accueil de ces quatre jours contre Minatec et son monde (rencontres et débats). Effectuant des contrôles d'identité musclés flash ball en main, accompagnés de fouilles des sacs systématiques et parfois de fouilles corporelles sur les personnes entrant ou sortant du lieu.

Tout rassemblement de plus de cinq personnes était immédiatement dispersé, des dizaines de contrôles d'identités et de fouilles corporelles ont eu lieu. Un véritable harcèlement dans toute la ville, empêchant les opposants de s'exprimer.

Six personnes ont été emmenées en garde à vue le matin, alors qu'elles distribuaient des tracts aux passants. Deux d'entre elles comparaîtront le 10 janvier pour port d'arme prohibé (couteau de cuisine...), outrages et rébellion Deux autres sont sorties vers 20h. Elles sont convoquées au tribunal le 19 juin pour :

  • avoir continué volontairement à partciper à un attroupement après sommations et dispersions
  • refus de prélèvement d'A.D.N

Nous n'avons pas peur, nous sommes en colère.
Aujourd'hui comme hier nous sommes dans la rue pour informer les grenoblois-es et manifester notre opposition. Ils ont inauguré leur bunker, nous continuerons à débattre dans la ville.

FERMEZ MINATEC !

Comité d'Opposition Grenobloise aux Nécrotechnologies
ogn (at) ouvaton (point) org
http://ogn.ouvaton.org/

-------------------------------
Ceci est à mettre en parallèle avec une affaire de nanotechnologie qui secoue l'Allemagne actuellement...

je vous retrouve cela...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pinch 03/07/2006 21:16

un bon commentaire de propagande COPIER-COLLER

AlterMan 03/07/2006 22:12

Bonjour pinch,que puis je dire? oui c'est un copier- coller... c'est d'ailleurs pour ça que le lien est en haut (j'avais peur d'avoir oublié  de le mettre et je viens de vérifier à l'instant... il y était..) Des fois, ce lien je l'oublie, et je m'en excuse.(il faut me le signaler SVP dans ce cas).Car je ne fais ici que présenter des données que je collecte aux furs et à mesure de mes vagabondages sur la toile.Et là je tombe sur cet "article". Et décide de le répercuter. Pourquoi ?Pas parce que je suis  foncièrement contre les nanostechnologies. Elle ne sont qu'un outil, la question est plutot de savoir comment ce dernier est utilisé. Or, cf article suivant de ce blog, j'ai pu constater qu'on à reproduit, à l'instar de nombres autres technologies moderne, une erreur humaine récurente : le non respect du principe de précaution.J'en ai marre qu'on ne retienne rien, et surtout, de servir de cobaye. Deuxième chose quant à une éventuelle mauvaise utilisation de cette technologie :comme cette techno le dit elle même, elle opère dans l'ordre du nano. Et d'une on n'y connait rien au monde du nano ( je suppose que vous connaissez les colloides ?) , et de deux ca ne se voit pas.Et imaginons que certains veuillent s'en servir contre nous ?Et imaginons que j'en fasse des armes de destruction massive ?Et imaginons que j'en fasse des outils pour controler les gens?Délire de paranoïaque. Je l'espère. Mais je vous poserai une seule question : vous qui semblez être dans ce milieu ( au demeurant je suis allé voir votre site vite fait - j'y retournerai- et voulais vous dire que j'aime beaucoup la forme que j'y ai trouvée. Je jugerai le fond un peu plus tard) pouvez vous me dire dans les yeux (imaginez!) qu'aucune des choses si dessus n'est réalisable techniquement à l'heure actuelle ? Au final j'aimerai finir sur une chose : ce qui me choque en fait dans cet appel, ce n'est pas tant l'aspect 'nano' que la répression qui a suivit la manif à Grenoble. Pourquoi n'a t 'on plus le droit d'exprimer sa parole dans ce pays ?  Certes je n'étais pas sur place pour l'événement,  mais vous qui semblez de cette région, pouvez vous m'en dire plus sur ce qui réellement passé ? Je ne demande que cela, en savoir plus... En tout cas, j'espère un retour de votre part.