[DADVSI] Les DRM pour forcer à la consommation

Publié le par AlterMan


Mis en ligne le 08/03/06 sur http://www.onnouscachetout.com/saviezvous.php

------

Un aspect des DRM est souvent peu abordé. Le débat se situe souvent au niveau du piratage et du P2P mais rarement sur les effets à plus ou moins long terme dans notre vie quotidienne.
Je pense que cette attitude est voulu afin de masquer les véritables buts de ces DRM qui sont :

  • la relance de la consommation des appareils et supports multimédias dans les 5 prochaines années
  • un verrouillage total de la culture

Ainsi, peu de personnes ont saisi l'enjeux des DRM et de leurs utilisations au lendemain du 15 mars 2006.

La petite vidéo de Tristan Nitot illustrera parfaitement mon propos : http://lestelechargements.fr/temoignages/nitot-copy-control/

Au lendemain du vote de la loi, la majorité des lecteurs CD, platines DVD, autoradios, lecteur MP3... seront doté du support de ces fameux DRM. Il ne faut pas se leurrer, tout est en place depuis longtemps, il ne manque plus que la législation qui va avec. Dans un futur très proche (probablement à la date d'entrée en vigueur de la loi, peut-être même avant), les métériels multimédias vendus ne pourront lire QUE des supports protégés par DRM. Les supports non protégés par DRM seront ainsi incappable de lire votre collection de "vieux" CD achetés ces dix dernières années. Finalement, vous allez regretter d'avoir jeté votre vieille platine, pourtant pas si mal que ça !!!!

Je ne crois pas que cette perspective soit surréaliste ou paranoïaque. Il s'agit de la simple évolution des choses (ou plutôt devrais-je dire de la "non évolution" des lobbies liées au multimédia et à la culture).

Rappelez-vous, avant le CD il y avait les Vinyls. Peu résistant aux rayures, au café ou à la chaleur, il était courant de racheter régulièrement un disque abîmé lors d'une soirée. L'avènement du CD, avec ces 10 ou 20 années de durée de vie a complètement sapé cette consommation régulière.
L'industrie du disque ne pouvait évidemment pas en rester là, et elle vient aujourd'hui de trouver un moyen de toucher le jackpot, à grand coup de corruption et de lobbying.

Bien sûr cela se fait au détriment du libre accès à la culture et nous nous approchons d'un contrôle total de ce que nous pourrons lire, écouter et même penser !

Je me souviens avoir été marqué par une "fiction" écrite en l'an 2000, affreusement d'actualité.
Celle-ci est une lettre écrite en 2020 et anticipe de façon très réaliste ce qui nous attends.
Je vous la laisse découvrir ici : http://www.uzine.net/article138.html

Nous allons vers un drôle de futur, et il serait peut-être temps que nous, Citoyens, cessions de nous laisser manipuler par ceux qui nourrissent plus leurs intérêts personnels que l'intérêt des générations futures.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article