Est-ce qu'un second 11 septembre encore plus meurtrier est en préparation?

Publié le par logo

Article paru sur http://www.alterinfo.net/Est-ce-qu-un-second-11-septembre-encore-plus-meurtrier-est-en-preparation-_a12747.html

à croiser avec http://revelations4.blogs.fr/
---------

Tel que vous le savez, le 30 août dernier un bombardier B-52 équipé de six têtes nucléaires installées sur des missiles de croisière s'est envolé de la base militaire aérienne de Minot dans le Dakota du Nord jusqu'à la base militaire aérienne de Barksdale en Louisiane. Les missiles à têtes nucléaires étaient fixés aux ailes du bombardier.

Par Richard Franklin


 
Est-ce qu'un second 11 septembre encore plus meurtrier est en préparation?
 
Selon des sources de Michael Madsen, un groupe d'officiers au sein de l'US Air Force a eu connaissance du vol de ces missiles et des ogives nucléaires et ils les ont interceptés à Barksdale.

Après cet événement, il y a eu d'une manière quelconque une fuite dans les médias et la Maison Blanche s'est de toute évidence précipitée pour concocter une histoire afin d'expliquer le vol. Ils ont forgé une remarquable histoire. Ils nous ont dit que tout était une « erreur. » Les six ogives nucléaires ont été installées par erreur sur des missiles de croisière qui à leur tour, ont été fixés par erreur aux ailes du B-52 pour finalement être transportés par voie aérienne, toujours par erreur, jusqu'en Louisiane. Si l'on en croit l'histoire absurde de la Maison Blanche, personne parmi les membres de l'équipage du bombardier n'était au courant de cette cargaison mortelle attachée aux ailes de leur appareil.

Wayne Madsen a indiqué que les armes nucléaires devaient être acheminées en Iraq, mais qu'elles ont été interceptées par des officiers rebelles de l'US Air Force qui sont opposés à une attaque avec des armes nucléaires contre l'Iran selon un plan qui a été machiné et censément supervisé par Dick Cheney. Selon Madsen, une attaque US avec des armes nucléaires contre l'Iran était prévue pour coïncider avec l'attaque israélienne du 6 septembre sur une prétendue installation nucléaire syrienne à Deir az-Zwar dans le nord de la Syrie. L'interception des ogives nucléaires a apparemment obligée les comploteurs de la Maison Blanche à différer une attaque simultanée des États-Unis et d'Israël, jusqu'à ce que le problème des armes nucléaires interceptées soit résolu au niveau des affaires intérieures.

Le groupe de militants « Citizens for Legitimate Government – Citoyens en faveur d'un Gouvernement Légitime » est à l'origine d'une étonnante révélation qui a été ignorée par nos médias contrôlés. Un porte-parole du groupe a déclaré que six membres de l'US Air Force ayant été directement impliqués dans le chargement ou dans le transport des missiles ont été tués dans les 7 jours suivants l'interception des missiles a Barksdale. Leurs morts ont été déclarées « accidentelles. » Je le répète, ces décès se sont produits dans les 7 jours suivants de l'incident! Les probabilités qu'une telle chose se produise sont inconcevables.

Toujours selon « Citizens for Legitimate Government », les victimes sont : l'aviateur Todd Bleu âgé de 20 ans, décédé alors qu'il était en permission en Virginie. Un mari et son épouse de la base militaire aérienne de Barksdale ont été tués sur l'autoroute Shreveport-Blanchard en Louisiane alors qu'ils se promenaient en motocyclette. Adam Barrs âgé de 20 ans, un aviateur de la base militaire aérienne de Minot a été tué lors d'un accident dans la périphérie de la ville. Le lieutenant Kissel Weston âgé de 28 ans, un pilote de bombardier de la base militaire aérienne de Minot a été tué dans un accident de motocyclette dans le Tennessee. La police a découvert le corps d'un capitaine de l'US Air Force John Frueh près de Badger Peak, au nord-est de Skamania County, dans l'état de Washington. Le capitaine était porté disparu.

Plusieurs ont soupçonné que ceux qui ont dirigé le vol [des ogives] nucléaires ont entrepris une opération de nettoyage afin de réduire au silence les personnes qui ne faisaient pas partie de la conspiration, mais qui avaient eu connaissance de ce qui s'était exactement passé aux bases de Minot et de Barksdale. Il défie le sens commun d'arriver à toute autre explication pour ces six décès, un nombre qui pourrait déjà être dépassées. Tout autre décès additionnels sera possiblement occulté par les médias.

Alors que la Maison Blanche a concocté une explication pour camoufler le vol de six missiles de croisière transportant des ogives nucléaires, elle n'a pas expliqué comment il se fait que SIX de ces missiles ont été embarqués à Minot, mais que SEULEMENT CINQ SONT ARRIVÉS À BARKSDALE! Il n'y a qu'une seule explication possible. Quelque part entre les bases de Minot et de Barksdale, l'avion a atterri et a livré un missile avec son ogive nucléaire.

Alors qui voudrait d'une seule arme de cette nature? Et pour quelles fins? Je suggère le scénario suivant. Les membres comploteurs du PNAC (Project for the New Americain Century – Projet pour le nouveau siècle américain) à la Maison Blanche veulent un tel missile pour réaliser une deuxième grande opération sous fausse bannière à l'intérieur des États-Unis.

Mais pourquoi souhaitent-ils infliger un autre 11 septembre à ce pays? Ça m'apparaît assez clair. Ils sont aujourd'hui sur le point de perdre le pouvoir qu'ils ont acquis en travaillant pendant de nombreuses années. Maintenant, avec un président totalitaire en place, une chaîne de camps de concentration (1) à travers le pays dirigés par les truands de Blackwater, après avoir pratiqué des arrestations massives de citoyens américains dissidents, de même qu'avec Bush en possession d'une loi lui donnant le droit de décréter la loi martiale et également l'habilité de s'emparer du contrôle total et direct de la Garde Nationale et ainsi de suite, le complot du PNAC est dans la situation adéquate pour réaliser le grand coup afin de créer ouvertement un État totalitaire.

Je n'arrive pas à imaginer aucun autre motif logique pour qu'une ogive nucléaire sur un missile de croisière ait été dérobée. Cette ogive et le missile sont toujours portés disparus en dépit de l'assurance donnée par la Maison Blanche qu'ils les recherchent. À mon humble avis, les gens qui ont cette ogive nucléaire et le missile entre les mains sont fort probablement occupés à planifier un second 11 septembre afin d'achever le grand dessein dont ils ont débuté l'élaboration sous l'administration Reagan. C'est à partir de ce moment qu'ils ont préparé leur Projet pour un Nouveau Siècle Américain (PNAC) pour annoncer impudemment au monde entier d'où ils ont été dirigés. Nous sommes peut-être maintenant sur le point de vivre le dernier acte de la création du nouvel Empire Amerika.

Je n'ai jamais autant souhaité aussi sincèrement d'être dans l'erreur. J'espère que mon raisonnement soit insensé, que mes faits soient faux ou que je traverse simplement une mauvaise passe. Toutefois, ces sentiments ne suffisent pas à dissiper les sombres pensées qui viennent à l'esprit au sujet de ce que je considère comme un véritable événement terrifiant.

Traduction de Dany Quirion pour Alter Info
Article original anglais : http://www.thepeoplesvoice.org/

Note du traducteur :

(1) Les États-Unis ont « récemment » construit sur leur territoire un certain nombre de camps de concentration. Le nombre de camps varie selon les sources mais il semble y avoir consensus pour dire que l'ensemble des camps peut loger entre 10 et 16 millions de personnes. Voici un article à ce sujet :
http://www.mondialisation.ca

Aussi, voici une vidéo de 7 minutes où l'on voit l'un de ces camps complètement vide et aménagé avec les dernières technologies. Cette vidéo montre un camp construit dans le centre des États-Unis. Toutefois, il est dit que les principaux camps ne sont pas situés au cœur des États-Unis mais qu'ils sont plutôt construits en Alaska, c'est-à-dire quasiment au Pôle Nord. Remarquez dans la vidéo que le réseau ferroviaire passe directement dans le camp ce qui n'est sans nous rappeler les heures noires de la précédente grande guerre :
 


Mercredi 24 Octobre 2007
danyquirion@videotron.ca

Publié dans Conspiration

Commenter cet article