Nota sur les emails

Publié le par logo

Les e-mails se déplacent sur Internet par le biais de copies successives d'un serveur Internet (ordinateur du fournisseur d'accès à Internet (FAI)) à un autre serveur Internet.

Si vous habitez à Paris 6e et envoyez un e-mail à un correspondant qui habite à Paris 11e, voici les copies qui vont se créer :

Votre ordinateur (copie originale) -> un premier ordinateur chez votre fournisseur d'accès (copie 1) -> un second ordinateur chez votre fournisseur d'accès (copie 2) -> un premier ordinateur chez le fournisseur d'accès de votre destinataire (copie 3) -> un second ordinateur chez le fournisseur d'accès de votre destinataire (copie 4) -> l'ordinateur de votre correspondant (copie chez le destinataire).

Pour traverser trois arrondissements de Paris, cet é-mail a été inscrit au moins quatre fois sur quatre disques durs différents (quatre serveurs Internet chez les FAI) en autant de copies parfaites. Et derrière chacun de ces quatre disques durs, se cachent des entreprises commerciales, des informaticiens curieux, des administrations publiques diverses et variées...

Ces copies multiples de vos e-mails étaient jusqu'ici en théorie effacées au bout de quelques heures par chaque fournisseur d'accès. Cependant, de nouvelles législations européennes contre le "cyber" crime prévoient la conservation de ces copies pendant un an.

Un e-mail qui n'a pas été "crypté" (*) et est envoyé sur Internet est comme une carte postale sans enveloppe : les postiers, le facteur, la concierge, les voisins, peuvent lire la carte postale dans votre dos...

On ne saurait trop rappeler que l'utilisation de cryptographie sert non seulement à protéger votre confidentialité, mais aussi celle de vos correspondants.

Journalistes, avocats, huissiers, médecins, cadres commerciaux... nombreux sont les professionnels qui, contractuellement, déontologiquement, ou légalement, sont tenus au secret professionnel. Ils sont aussi de plus en plus nombreux à utiliser l'internet de façon professionnelle. Ils sont donc dans l'obligation de crypter leurs e-mails afin de ne pas laisser se diffuser librement dans les labyrinthes d'Internet une proposition commerciale, un dossier judiciaire ou un dossier médical.

Vous ne cryptez pas car vous savez n'avoir "rien à cacher" ? Certes, mais cependant vous vous préoccupez de votre intimité, puisque lorsque vous êtes dans votre appartement, vous tirez les rideaux des fenêtres.

Vous n'aimeriez pas qu'un inconnu assis derrière les ordinateurs de votre fournisseur d'accès à Internet sourit en lisant à ses heures perdues les e-mails que vous échangez avec votre petit(e) ami(e). Si vous n'avez pas crypté vos e-mails, un inconnu a peut-être déjà lu ce que vous écriviez...

Fédération Informatique et Liberté.

http://openpgp.vie-privee.org/openpgp.html

Publié dans Conspiration

Commenter cet article