Les ovnis embarassent encore le CNES

Publié le par logo

http://chronos66.free.fr/pdf/article-figaro_juillet04.pdf

 

Pour continuer un peu sur le sujet ...

L'article paru dans la Pravda du 27 janvier 2005

Sa traduction :

La Russie et l'Iran joignent leurs efforts face à une possible invasion d'ovnis :
Si ceux-ci apparaissaient dans le ciel iranien ils seraient aussitôt abattus par un système de défense anti-aérienne.

Des objets volants non-identifiés continuent de semer la terreur au Moyen Orient. Personne ne sait au juste quoi faire avec ces objets alors qu'il semble évident qu'on ne peut pas rester sans réagir. La Russie et l'Iran ont décidé d'unir leurs efforts pour étudier cet étrange phénomène. Cette nouvelle pourrait paraître ridicule au premier abord, mais un lien se manifeste entre ces apparitions et le développement du potentiel nucléaire iranien. " L'ufomania " sévit maintenant en Iran. Le haut commandement des forces aériennes iraniennes a récemment donné l'ordre d'abattre tout objet suspect pénétrant dans l'espace aérien du pays, en mettant en oeuvre tous les moyens anti-aériens disponibles.

Les médias iraniens insistent de plus en plus sur la menace que ces objets pourraient représenter pour les installations nucléaires du pays. Le quotidien Resalat a rendu compte du fait que le pays avait été survolé de plus en plus fréquemment par ces engins non identifiés. Selon ce journal des objets lumineux insolites auraient été aperçus au dessus de Busher et de Natanza où se situent des installations nucléaires. Un des témoins a dit qu'un des objets avait "explosé dans le ciel".

Le département de la défense iranien tente d'apaiser l'anxiété de la population face à ce phénomène. Le général Qarim Gavani a précisé que des mesures avaient été prises pour protéger les installations nucléaires du pays et que les forces aériennes iraniennes feraient leur devoir en cas d'agression. L'intérêt pour le sujet ovni s'est très rapidement développé en Iran depuis un an. Les agences de presse on fait état de douzaines de cas où les gens prétendaient avoir vu des ovnis passer au dessus de leurs têtes. La télévision d'Etat a présenté une séquence où l'on voit un disque brillant en train de survoler Téhéran. Dans huit villes du pays de nombreuses personnes sont sortis de leurs maisons pour contempler des lumières très brillantes se détachant sur les nuages. L'INRA a fait état d'observations d'objets multicolores émettant des rayons verts, rouges et violets aux environs de Tabriz et d'Ardebil, ainsi qu'au dessus de la province du Golestan, près de la mer Caspienne.

La Russie a assuré l'Iran qu'elle lui apporterait son aide si celle-ci devait combattre des ovnis. Les russes sont mis un terme à ce problème, à cette anomalie au début des années quatre vingt dix, quand l'ensemble de la population d'Union Soviétique commençait à paniquer à propos de ces étranges objets. L'iran et la Russie ont mis l'accent sur l'établissement d'une collaboration bilatérale, en particulier pour l'exploration spatiale et la mise en oeuvre de satellites. En dehors des accords Russo-Iraniens passés à l'occasion de ces problèmes d'ovnis les deux pays collaborent pour le lancement du satellite Zohreh.

Publié dans Sciences de l'Univers

Commenter cet article