Dans la famille Dassault je voudrais...

Publié le par logo

Mis en ligne le 20/10/04

 

... Le Figaro, L'Express, L'Expansion, Mieux vivre votre argent... ou un autre des 70 titres du groupe.

Le marchand d'armes, Serge Dassault, vient de racheter à huit dirigeants de la Socpresse 5% supplémentaires du capital du premier groupe de presse français, faisant ainsi passer sa participation dans celui-ci de 82% à 87%
Il n'y a désormais plus que deux actionnaires de la Socpresse : Dassault et Aude Ruettard, petite-fille de Robert Hersant qui détient le solde de 13 % du capital.
Concernant l'interdiction faite aux journalistes du Figaro d'aller interviewer le président Algérien en Août dernier au sujet des ventes d'avions rafales, Serges Dassault a déclaré, devant la Société des rédacteurs : «Il y a quelquefois des informations qui nécessitent beaucoup de précautions. Il en est ainsi des articles qui parlent des contrats en cours de négociation. Il y a des informations qui font plus de mal que de bien. Le risque étant de mettre en péril des intérêts commerciaux ou industriels de notre pays.»
Alors la prochaine fois que vous achèterez un titre de la Socpresse, souvenez vous de ces "intérêts commerciaux ou indistriels", expression politiquement correcte pour "ventes d'armes" que vous soutenez par votre acte de consommateur averti...

Source à lire : Article dans Libération

Publié dans Scandales économiques

Commenter cet article