Le premier ordinateur quantique : Orion, en démonstration

Publié le par logo

12/02/2007 16:22:18 par Clément D. | 22 commentaire(s) - 22 nouveau(x)

InformationWeek se fait l'écho d'une actualité rapportée par son confrère EE Times, qui annonce la présentation du premier ordinateur commercial utilisant la physique quantique : Orion.

fibre optiqueD-Wave Systems, la compagnie à l'origine de ce projet devrait faire une démonstration de son ordinateur quantique la semaine prochaine, avec une puce super-refroidie et superconductrice au niobium, qui contient un réseau de 16 qubits. * 


La physique quantique à l'aide des ordinateurs
Jusqu'ici la plupart des recherches réalisées en physique quantique pour les ordinateurs étaient restées cantonnées aux domaines de la cryptographie ou des communications, mais l'ordinateur quantique de D-Wave, nommé "Orion", peut résoudre les problèmes les plus complexes (appelés "NP-Complete") en quelques cycles, comparés aux centaines de cycles nécessaires aux ordinateurs traditionnels.

D-Wave (basée à Vancouver) prévoit de louer des accès-temps à sa machine, au travers d'une connexion sécurisée. Et elle devrait, à terme, vendre ses ordinateurs quantiques.

" Nous avons construit le premier ordinateur quantique commercial au monde " déclare Geordie Rose, fondateur et directeur des recherches de D-Wave. " Notre ordinateur ne fait pas du tout dans les applications de cryptographie ou de communication, mais résout des problèmes à variables multiples et combinatoires ".

Les problèmes de type Nondeterministic polynomial (NP) sont les plus difficiles à résoudre pour les ordinateurs non quantiques parce que chaque variable ajoute une autre dimension aux solutions possibles. Chacune doit donc être calculée et comparée afin de trouver une solution optimale.

Les ordinateurs quantiques peuvent eux, évaluer toutes les solutions possibles simultanément et trouver la meilleure en quelques cycles d'horloge, ce qui affecte non seulement le temps pris pour trouver la solution mais aussi le fait que la solution sera véritablement optimale.


Des problèmes multiples, et variés
Les problèmes de type NP sont dans tous les domaines high-tech, et l'ordinateur Orion les résoudra en chargeant les paramètres dans ses 16 qubits superconducteurs, ou thermally assisted adiabatic quantum computers (TAQCs).

Chaque qubit peut simultanément charger toutes les valeurs de chaque paramètre, et ainsi effectuer les opérations et comparaisons nécessaires pour trouver la solution la plus proche.

L' Orion est fait en niobium, un métal superconducteur. Il est sur-refroidi à une température approchant le zéro absolu afin que ses qubits soient maintenus dans des états quantiques lors des calculs.

" Nous translatons les problèmes combinatoires avec de nombreuses variables dans des graphes que notre puce peut comprendre et il faut ensuite la configurer afin de résoudre le problème particulier posé " explique Rose. " Une fois que le processeur est configuré pour un graphe donné, il peut trouver les réponses vraiment très rapidement ".

* Pour plus d'informations sur les qubits et la physique quantique voir Wikipédia : cette page ainsi que le site web de la société.
 
http://www.generation-nt.com/actualites/24160/orion-ordinateur-quantique-commercial-d-wave-systems-niobium-16-qubits

Commenter cet article